Des aires d’abattages accessibles à la population Togolaise

Des aires d’abattages accessibles à la population Togolaise

Le 23 mai 2019, la région de la Kara a accueilli, le Ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique Monsieur Koutéra BATAKA et des cadres du Ministère pour une cérémonie de remise de site dans le cadre de la construction d’une aire d’abattage à Kara dans la localité de Djamdè, un village de la préfecture de la Kozah, situé sur la voie Kara -Bassar.

 
En effet, le Projet d’appui au secteur agricole (PASA), a dans sa phase initiale à travers sa composante 2 : « Relance du sous-secteur de l’élevage » engrangé des résultats performantes entre 2012-2016 grâce à la reconstitution du cheptel, autrefois décimés par les épizooties ; la construction des habitats adéquats aux animaux (Poulaillers traditionnels améliorés) (PTA) et des (bergeries traditionnelles améliorées) (BTA) et la vaccination des animaux. Tous ses travaux en amont ont contribué à redynamiser l’élevage au Togo.


Le maillon « production » de la chaîne de valeur bétail-viande étant en bonne voie, il est donc indispensable de s’investir dans la valorisation par la promotion de la transformation et la commercialisation des produits carnés. En adéquation avec l’axe II du Plan national de développement (PND) qui prône le développement des pôles de transformation des produits agricoles, cette infrastructure ne pourrait être efficiente qu’en remplissant les normes en vigueur(les normes d’hygiènes, de qualités, environnementales etc…) en matière d’abattages d’animaux. C’est pourquoi il est prévu trois aires d’abattage qui seront construites dans trois villes de différentes régions de notre pays à savoir  Kpalimé dans les Plateaux, Sokodé dans la centrale et Kara de la région de la Kara.

 

Ces aires d’abattages seront dotées, outre les bâtiments administratif, d’exploitation de traitement de brûlage de petits ruminants, d’un bloc sanitaire, d’une construction de fosses septique et d’un puis d’infiltration entre autre. Le Ministre en charge de l’agriculture, a réitéré la vision du Chef de l’Etat qui voudrait pourvoir les localités du Togo des infrastructures de cette envergure pour le développement de ces localités, pour rendre accessible des produits de qualités aux populations et aussi pour promouvoir l’entrepreneuriat dans nos différentes régions.

Cette aire d’abattage dont le premier coup de pioche a été donné par le Ministre de l’agriculture sera mise sur pied après six (06) mois de travaux et permettra de satisfaire les besoins sans cesse croissants en produits carnés mais aussi créera des opportunités d’emplois aux jeunes des localités bénéficiaires. Pour rester dans ce délai et répondre aux aspirations et attentes du PND, le ministre Koutéra BATAKA a invité l’entreprise en charge des travaux et le cabinet de contrôle à donner le meilleur d’eux-mêmes afin de livrer un ouvrage de qualité dans le délai règlementaire. Il n’a pas manqué d’encourager l’entrepreneur à employer la main d’œuvre locale.